Accueil

Les fours à pain de la Bretagne

Lors de nos ballades en Bretagne nous nous arrêtons souvent pour photographier les fours à pain. Nous sommes des amoureux de la nature en général mais surtout des rapaces et des fours à pain, et ne nous demandez pas pourquoi ! Il faut dire que les fours à pain bretons sont souvent en extérieur dans les champs et sont donc facile à approcher et photographier sans déranger qui que ce soit. Les fours extérieurs avaient l'avantage de ne pas avoir besoin de construction supplémentaire comme les fournils dans d'autres contrées de France comme les mauges par exemple. Par contre lors des jours de tempête il fallait mettre une petite protection pour pouvoir enfourner les pains sans encombres.

Le four à pain ci-dessus se trouve dans la baie de Morlaix. il a été restauré et sert tout les ans pour la grande fête annuelle du pain qui a lieu le dernier week-end du mois d'Août. Il est important que tous ces fours aient été bien restaurés car il font vraiment partie de notre patrimoine et étaient pour nos ancètre la base de leur vie car ils ne servaient pas qu'au pain mais à toutes les cuissons. Les habitants de la commune peuvent apporter tarte aux pommes autres gateaux ou teurgoule qui seront enfournés après la fournée de pains.

Four à pain que l'on a trouvé sur la côte tout près de Camaret. Ce four n'a pas servi depuis des sciècles mais en y regardant de plus près il est peut-être encore utilisable. C'est sans aucun doute un des plus beaux qu'il nous ait été donné de photographier.

Four à pain qui se trouve à Roscoff (ou St  Paul de Léon, nous ne sommes plus très sûr !). Ce four a été démonté et remonté sur une petite place ou il est possible de faire le pain et la fête facilement. Il est à disposition des gens de la commune et il suffit de réserver pour pouvoir s'en servir mais il faut fournir le bois. De plus ce four est tout près du complexe sportif de la ville et annexé à une salle de billard. Ce qui permet de faire la fête autour du four tout en organisant un petit tournoi de blackball par exemple.

Notons que Lionel Poilane nous raconte que les boulangers de bretagne et particulièrement dans la baie de Morlaix mettaient de l'eau de mer pour faire la pate à pain, estimant que la salinité de cette eau était parfaite pour le pain.
On est loin ici des four à pizza simplifiés ou bien des grill panini qui servent de nos jours à la restauration rapide.
Deux fours à pain sont situés sur un sentier qui mène de Morlaix à Roscoff dont un qui a été entièrement restauré.
Une petite remarque cependant pour les gens qui nous connaissent : nous revenons toujours sur Nantes en prenant quelques jours de vacances sur l'île de Noirmoutier. 
A notre époque il n'est plus question de saler le pain en utilisant de l'eau de mer puisque nous nous dirigeons vers un salage moins important de la pâte qui est de l'odre de 15g de sel par kilo de farine.
Rappelons aussi que les Bretons nous proposent avec fierté le fameux kouign Amann qui est un gâteau à base de pâte à pain, de beurre et de sucre.